AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Camping Sauvage [scénario N°1]

Aller en bas 
AuteurMessage
The Eyes & The Voice
    ▌Maître du jeu▐

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Camping Sauvage [scénario N°1]   Dim 13 Juin - 13:57

    La Production du jeu a écrit:
    Appel à tous les candidats!

    Après une semaine de jeu, la production a décidé de s'amuser à vos dépens en mettant un peu plus de piquant dans le jeu, devenu très célèbre, No Man's Land. Le temps d'un week-end, deux jours complets et une nuit, vous irez camper dans la forêt. Arriverez-vous à dormir ou ferez-vous une nuit blanche ? Quoi qu'il en soit, vous devrez rester à cet endroit précisément et nulle part ailleurs ! Bien sûr, vous aurez à votre disposition de la nourriture, des couvertures et des tentes trois places. Vous ne pourrez en aucun cas revenir au manoir sans l'autorisation de la production. Sinon, vous prenez le risque d'être éliminé du jeu, sans espoir de retour. Une fois au campement, vous ferez tout ce que l'on vous dira et ce, sans protester !

    Un petit conseil : restez sur le qui-vive. Qui sait de quoi sont capables les autres candidats pour gagner ce jeu...
    Voilà, sur ce nous vous laissons vous préparer à cette nouvelle aventure qui commencera demain matin !

    La production.

    Ordre de passage

    Anastasia A. Adamovitch || James A. Clark || Kaitlyn A. Standford || Julian A. Grimm || Ever L. Moore || Shannon Ryan Jones || Steven M. Parker || Sheey Summer || Alexis A. Storm || Iseult E. Kirwan || Eleanore Ezekiel || Tali M. Sman.

    Quelques règles à respecter

    •Pas de changement sur le nombre de lignes : 15 complètes sans compter le dialogue. Et on LIST les messages !!
    •Pas de changement possible dans l'ordre de passage puisque tout à été calculé (c'est presque pas une façon de parler ! xD).
    •En vous vous inscrivant, vous vous êtes engagé à répondre régulièrement, d'être capable de répondre au moins une fois par semaine. Si une personne n'a pas fais de réponse dans la semaine qui suit, on passera son tour sans le prévenir !!
    •Merci de venir jeter régulièrement un oeil pour voir si ce n'est pas à vous de répondre. Nous essaierons de mettre en gras le nom de celui qui doit poster, pour faciliter votre recherche ;) .
    •Si une personne qui n'a pas eut le temps de s'inscrire mais veut faire partie de cette aventure, il doit mpotter un membre du staff qui discutera pour savoir si, oui ou non, il va pouvoir être intégré au scénario en cours.
    •En cas de doutes, de questions, vous pouvez mpotter un membre du staff à tout moment !!

    Que le jeu commence

    Ce premier défi lancé par la production démarre donc.
    •Si vous êtes un humain, vous pouvez choisir de commencer par la préparation de vos bagages et terminer votre premier post par l'arrivée au campement, c'est à vous de voir !
    •Les créatures, à vous de voir si vous voulez commencer votre premier post par la vue des humains qui arrivent sur le campement ou avant.

    N'oubliez pas que cette petite (més)aventure ne sera pas de tout repos, pour personne...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anastasia Alka Adamovitch
    ▌Fondatrice▐
    "Baby, it's a wild world"

avatar

Messages : 807
Date d'inscription : 06/04/2010
Age : 27

More about me
|| Age, ville, métier :: 26 ans / Moscou / Directrice des finances
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/demandes-de-liens-f13/princesse-et-dangereusement-sexymes-liens-t60.htm

MessageSujet: Re: Camping Sauvage [scénario N°1]   Mer 16 Juin - 13:25





    "Il en faut peu pour être heureux
    Vraiment très peu pour être heureux
    Il faut se satisfaire du nécessaire
    Un peu d'eau fraîche et de verdure
    Que nous prodigue la nature
    Quelques rayons de miel et de soleil.
    "




    Une paupière s'ouvrit.
    Le soleil n'était pas encore très présent, il devait être tôt encore.
    Un léger soupire puis l'oeil se referma.
    Mais à présent qu'elle était bel et bien réveillée, Anastasia était simplement incapable de se rendormir. Une pensée traversa l'esprit de la blonde. Si ce n'était pas le soleil qui l'avait réveillé, qu'était-ce donc ?
    Cette fois, les deux paupières s'ouvrirent brusquement.
    Anastasia se redressa en position assise dans son lit. Un regard circulaire lui apprit que tout le monde autour d'elle, était en train de dormir paisiblement. Ce n'était donc pas une personne de la chambre qui avait interrompu son rêve. Un rêve qui avait semblé si réel, qu'elle en était encore toute retournée. Mais elle ne devait plus y penser et le chasser totalement de sa mémoire si elle ne voulait pas devenir folle ou faiblir dans sa tactique pour gagner le jeu. Elle savait que si elle pensait trop à sa fille, elle risquait de ne plus oser rien faire sur cette île, ce qu'elle pourrait bien regretter le jour où un autre candidat n'aurait pas la même hésitation qu'elle. Posant une main sur sa poitrine, elle sentit son coeur qui battait la chamade. Beaucoup trop rapidement, elle allait se sentir mal. Elle ferma les yeux, tentant de se ressaisir et elle le sentit les battements se calmer sous la paume de sa main.

    Sans un bruit, sans un mot, elle se tourna sur le côté pour faire sortir ses jambes de sous les couvertures qui couvraient son lit. Elle posa les pieds à terre et frémit légèrement en sentant la fraîcheur du sol. Elle se leva et le plus silencieusement possible, elle se dirigea vers l'unique fenêtre de la chambre. Au-dehors il faisait encore noir et la nature semblait être seule dominatrice de cette île, à cette heure matinale. Doucement, Anastasia ouvrit la fenêtre qui, fort heureusement, ne grinça pas. La blonde se pencha légèrement et regarda au-dehors, sentant avec bonheur, la brise légère qui s'engouffrait dans ses cheveux, les faisant voleter doucement autour de son visage encore porteur des traces de son sommeil. Elle ferma les paupières et inspira légèrement l'odeur en provenance de l'océan qui entourait toute l'île. Arôme auquel elle s'était habituée durant la semaine écoulée. A présent, plus rien ne la dérangeait sur cette île. Plus rien...ou presque !

    Soudain, une chouette hulula, ce qui fit sursauter la blonde qui se redressa, droite comme un i. Sans prendre la peine de refermer la fenêtre, elle s'engouffra dans la chambre et regagna son lit dans lequel elle se replongea pour se mettre sous sa couette. Réaction enfantine certes, mais elle se sentait bien mieux une fois sous ses couvertures. Un faible gémissement franchit les lèvres d'Anastasia quand elle songea qu'elle était une vraie poule mouillée et que n'importe qui se serait ouvertement fichue d'elle en la voyant agir ainsi. Tout ça à cause d'une stupide chouette ! Non décidément, ce n'était pas son genre du tout d'agir ainsi !

    Prenant son courage à deux mains, Anastasia repoussa ses couvertures, se leva de son lit, s'empara des vêtements qu'elle avait préparé la veille et poser sur sa chaise ainsi que sa trousse de toilette et quitta la chambre sur la pointe des pieds. Une fois dans le couloir, elle se sentit bien moins sûre d'elle mais prit une grande inspiration pour conserver son calme, tant bien que mal. Il faisait affreusement noir dans ce manoir la nuit, quand la production décidait d'éteindre les lumières. Mais, heureusement, Anastasia connaissait le chemin à prendre pour gagner la salle de bain. Quelques petite secondes plus tard, elle débouchait dans l'immense salle d'eau carrelée de blanc. Ici, tout était de cette couleur, du sol au plafond, en passant par les murs et les meubles. Un véritable hôpital...Au vu des personnes présentes sur cette île, il devait s'agir d'un hôpital psychiatrique.

    Après une longue douche revigorante qui eut le don de réveiller parfaitement la jeune femme, elle revêtit son jean moulant noir et sa tunique rouge flash. Ils allaient se rendre dans la forêt ce jour là...ce n'était peut-être pas une très bonne idée de porter un vêtement qui ne passerait pas inaperçu...d'un autre côté, aucun risque de se perdre comme ça. Hm...oui elle allait la garder et peu importerait si ce n'était pas au goût de tout le monde. Une fois vêtue, Anastasia se sècha les cheveux, les coiffa de manière à les laisser boucler naturellement sur ses épaules, se maquilla discrètement et quitta la salle de bain. Quand elle en sortit, elle croisa un candidat qui allait y entrer, elle le laissa donc passer avant de sortir. Dans le couloir, elle croisa d'autres personnes. De toute évidence, ils étaient tous en train de se réveiller. Quand elle regagna sa chambre, elle trouva que la tension était palpable. Il fallait croire que personne n'était vraiment rassuré à la perspective de passer deux jours complets et une nuit dans la forêt, alors qu'il y avait des "choses" sur cette île.

    Autour de la table, pendant le petit déjeuner, c'était toujours pareil. Silence complet et personne ne parlait. Seuls se faisaient entendre, les bruits des cuillères et autres ustensiles utilisés pour manger. Si tout le monde tirait ainsi la tronche toute la journée, ça n'allait réellement pas être une partie de plaisir. Certes d'un côté ce n'était pas prévu pour, sans aucun doute possible. La production faisait tout son possible pour créer une pagaille monstre sur l'île et parmi ceux qui se trouvaient dessus. Anastasia ayant terminé son petit déjeuner, elle resta plantée sur sa chaise et observa les personnes présentes autour de la grande table. A présent, elle savait plus ou moins avec certitude de qui elle pouvait, et devait, se méfier. Mais en même temps elle n’oubliait pas que dans ce jeu, elle devait se méfier d’absolument tout le monde. N’importe qui était capable de jouer sur les sentiments, faire croire qu’il adorait telle autre personne, simplement pour mieux la piéger ensuite et l’éliminer de ce jeu, sans espoir de retour. Envoyer quelqu’un six pieds sous terre, c’était une bonne façon de faire…

    De longues minutes plus tard, il fut l'heure de rassembler ses affaires et de partir, direction le campement. Chacun mit son énorme sac sur dos et quitta le manoir, la mine peu amène. Dehors, tout le monde restait groupé, comme si chaque personne avait trop peur pour s'éloigner du reste du groupe, ce qui n'était sans doute pas faux du tout. Sans doute y avait-il dans cette forêt, des choses encore plus atroces que personne n’aurait put soupçonner, avant de les avoir vu de ses propres yeux bien sûr. De plus, ersonne ne savait ce qui les attendait là bas, sur le camp...Anastasia n'était pas rassurée, elle ferma les poings, dans les poches de sa veste en cuir qu'elle avait prit la peine de mettre en voyant que le temps était couvert et humide à cette heure matinale. Il ne devait pas être plus de sept heures et tout le monde semblait rêver d'un lien bien douillet dans une pièce chauffée. Les cernes étaient présents sous les yeux de tout le monde. Ceux qui n’en n’avait pas, étaient des femmes qui avaient simplement eut la bonne idée de les dissimuler sous d’épaisses couches de maquillages. Même sur cette île, Anastasia n’avait pas renoncé à se maquiller, parce qu’elle se sentait plus sûre d’elle ainsi. Toutefois, elle n’exagérait pas autant que lorsqu’elle était à la ville, parce qu’ici il était bien moins évident de rester maquiller une journée entière. A moins de demeurer enfermé dans le manoir des heures durant, ce qu’elle n’aurait put supporter.

    Toute à ses pensées, Anastasia continua d’avancer, suivant le reste du groupe, sans parler à quiconque. Et personne ne lui parla en retour. A la vérité, aucun mot ne fut décroché de tout le trajet. Contre toute attente, après une bonne heure de marche, la cadence ralenti puis s’interrompit totalement. Ils étaient arrivés. Tous lancèrent un regard alentour. Il y avait là une caravane qui devait sans doute contenir tous ce à quoi les candidats auraient droit, dont de la nourriture, ainsi que des lits pour les employés qui les accompagnaient. Il y avait aussi de très nombreuses tentes qui attendaient qu’on les installe. Certains décidèrent d’installer la leur dès à présent, pour ne pas avoir à le faire ce soir là. Anastasia quant à elle, s’éloigna légèrement du groupe sans même discuter pour savoir avec qui elle allait partager sa tente. Elle verrait cela plus tard…

- _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ -
Je suis une femme mi- lune mi-homme
Une anagramme, un erratum
On me dessine on me façonne
Je vous fascine, ça vous étonne

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://no-mans-land.forumperso.com
 
Camping Sauvage [scénario N°1]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAMPING SAUVAGE 2005
» Voyage
» La grande aventure
» Les ANNEES SIXTIES "Camping sauvage"
» camping sauvage: le love bus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Man's Land :: Dans la forêt... :: La forêt-
Sauter vers: