AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ever Lilly Moore
    ▌Modératrice▐

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 24 ans/New York/Publiciste
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/fiches-validees-f10/ever-l-moore-t49.htm

MessageSujet: « Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)   Dim 2 Mai - 22:29

Shannon Ryan
Jones & Ever Lilly
Moore


    Elle marchait, elle ne savait pas pourquoi, mais elle le faisait. Les cheveux dans le vent, vêtue d'un jean délavé et d'un t-shirt ample et le visage pleine de tristesse, elle hasardait dans les bois, sans se soucier une seule seconde du danger. ; en réalité elle n'était pas vraiment dans son assiette ce jour-là.

    Il était dix-heures lorsqu'elle quitta contrariée, le manoir ; elle était sans nouvelle de son fiancé depuis son arrivée -il est vrai que celui-ci ne savait pas qu'elle allait le rejoindredans le jeu, mais ils se seraient tout de même croisés, sachant qu'elle
    l'a cherché pendant une bonne partie de la journée.<<Ça doit être un coup de la production !>> Ne cessait-elle de se répéter.


    Plus elle s'enfonçait dans les coins les plus sombres de la forêt, plus elle arrivait à se débarrasser des scénarios horribles qu'elle s'imaginait sur Logan, elle arrivait à faire abstraction à tout ce qu'il l'entourait. Tout comme un
    robot elle ne cessait de marcher d'une allure régulière et irréfléchi. Pourtant, au bout de quelques heures elle ressentit la fatigue monter en elle, mais elle luttait, elle marchait jusqu'à ne plus sentir ses pieds, elle ne voyait rien, tout était sombre, elle se doutait que la nuit était tombée, mais depuis combien de temps ?

    Elle s'arrêta brusquement, fronçant les sourcils afin de mieux voir où elle se trouvait, en vain. Elle décida de rebrousser chemin, seulement, elle ne savait pas combien de temps elle avait marché et où elle était passée. Ever ferma les
    yeux afin de se rappeler, mais ce fut le trou noir. Son cœur commença à s'emballer, la chaleur montait en elle et elle voyait les arbres sombres tourner autour d'elle.

    Elle s'assit, adossée à un arbre, la tête dans les mains, les yeux fermés, elle avait du mal à respirer, elle essayait de respirer profondément, cependant elle n'y parvenait pas ; elle faisait une crise d'angoisse, elle en était sûre.

    ****

    Ever s'était enfin calmée, il lui fallut plus de deux heures afin de retrouver complètement son esprit. Elle était encore assise sur le sol, la tête contre l'arbre. Elle avait terriblement et elle était épuisée. Elle ferma les yeux quelques secondes afin de se reposer pour reprendre la route "Tous les chemins mènent à Rome" disait-elle.

    Mais soudain elle entendit du bruit, comme des pas lourds. Ils s'approchaient de plus en plus d'elle. Ever se leva
    d'un bond et sortie sans réfléchir le couteau suisse qu'elle avait
    placé avant de s'aventurer dans les bois, dans la poche arrière de son jean. La jeune fille avait le bras légèrement relever vers haut, pour placer son couteau devant elle, elle avait une position de défense, plus les pas s'approchait d'elle, plus son cœur se serait.

    Elle aperçut au loin, une silhouette masculine, elle en était sûre, elle ne ferait pas face à cette personne. La blondinette décida alors de fuir, elle planqua son couteau dans la manche de son pull et couru dans la direction opposée de l'homme.

    Sans réfléchir elle s'enfonça plus dans les bois, sentant encore la présence de l'homme. Mais dans un moment de doute s'arrêta afin d'inspecter les lieux. Elle sentie soudain des mains se posaient brusquement sur ses épaules ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shannon Ryan Jones
    DC d'Ana ||
    Manipulateur Confirmé...

avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 19/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 26 ans / Québec / Avocat et conseillé d'homme politique
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/demandes-de-liens-f13/envie-d-etre-manipule-t143.htm

MessageSujet: Re: « Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)   Lun 3 Mai - 20:30



    _« Ever Lilly Moore & Shannon Ryan Jones »_

    Un appel de la part de la production et Shannon se rendit dans le confessionnal du manoir. Une pièce de petite taille, genre salle de bain, avec des tentures de velours noir, un plafond et un sol de la même couleur et pour tout meuble, un fauteuil de cuir noir profond avec un petit coussin noir. Sans compter le micro et la caméra sur pied, bien entendu. Bref, tout cela pour dire que le jeune homme venait d’être appelé dans cette salle. Il ne savait pas encore pour quelle raison mais il se doutait que ça avait un rapport avec son rôle au sein du manoir, à savoir, se faire passer pour un candidat. Ils étaient tous arrivés la veille et déjà, des petits groupes se formaient. Shannon ne savait si c’était fait exprès ou non, mais il n’avait pas encore eut l’opportunité de voir son frère. Il fallait dire qu’ils étaient si nombreux, qu’il était peut-être bien passé tout prêt de lui sans même lui prêter attention. Le brun était incertain quant à la réaction qu’il aurait lors de leurs retrouvailles. Sans aucun doute possible, ça ne serait pas de belles retrouvailles entre frères. Non, que du négatif forcément. Soit Shannon arriverait à se montrer froid et par la suite machiavélique et cruel comme jamais. Soit, seconde option, il n’allait pas réussir à se contenir et attaquerait son frère, de front. Enfin, le moment n’était pas encore arrivé car c’était la production qui contrôlait absolument tout, même ce genre de détail. Et puis Shannon était à leurs ordres alors ils pouvaient très bien tout faire pour l’éloigner de Logan, aussi longtemps qu’ils en auraient l’envie.

    Installé dans le fauteuil de cuir rouge, Shannon attendait qu’on lui donne sa première mission. Ses coudes posés sur les accoudoirs, il se frottait les yeux, sous l’effet de la fatigue causé par cette première nuit, trop courte à son goût. De toute évidence, il n’allait pas s’agir d’une année de tout repos, bien au contraire même. Mais il avait accepté de venir pour une raison, qu’il n’était pas prêt d’oublier. Et en signant son contrat, il savait à quoi s’attendre. Du moins, c’est là ce qu’il avait crut. Bref, revenons à l’instant présent et évitons d’entrer dans les détails d’évènements qui ne sont pas encore arrivés. La voix d’une jeune femme s’éleva enfin, dans le silence de la pièce très sombre. Shannon se redressa sur son fauteuil pour porter toute son attention aux instructions qui lui étaient données. Ainsi, on lui expliqua qu’une jeune femme était venue avec son fiancé sans que celui-ci soit au courant. Du coup, la production avait tout fait pour les éloigner l’un de l’autre, pour l’instant. Seulement, elle s’était éloignée seule dans la forêt et en bon chien de troupeau, devait aller la récupérer pour la ramener au manoir, par quelque moyen que ce soit. A aucun moment, Shannon ne se douta de la véritable identité de la jeune femme en question. Et à aucun moment non plus, il ne se douta que tout avait été parfaitement calculé.

    Shannon quitta donc le confessionnal, puis le manoir, avec sa première mission. Il devait avouer que ça ne lui plaisait réellement pas. Il n’était pas venu ici pour ramener au bercail, les bêtes égarés. Certes à la base il était là pour son frère, histoire de régler de vieux problèmes. Même pour jouer son rôle de faux candidat à fond, parce qu’il avait été recruté pour ses grandes capacités à mentir et manipuler, entre autres. Mais s’il avait su qu’on l’utiliserait pour des choses aussi dénuées d’intérêt alors il y aurait réfléchis à deux fois avant de signer ce fichu contrat. Mais il allait quand même faire ce truc qui ne l’intéressait pas plus que cela. Parce qu’il allait toucher une coquette somme d’argent tout les mois. Certes il n’avait pas besoin d‘argent mais il ne pouvait cracher sur un tel salaire. Payé à manipuler, à peu près comme les deux emplois qu’il exerçait dans la vie. D’un pas rapide et franc, Shannon entra dans la forêt. Instantanément, il sentit l’air se rafraichir autour de lui, le soleil disparut derrière les arbres qui ne laissaient rien filtrer et l’ambiance se fit angoissante. Plus il avançait dans la forêt et moins Shannon voyait. En plus de l’obscurité causée par l’abondance des arbres, le soleil semblait s’être couché, ou presque. Ainsi, il faisait réellement très sombre dans la forêt.

    A aucun moment, Shannon ne vit la jeune femme qui se trouvait là, parmi les arbres. En revanche, il entendit fort bien le bruit de cavalcade lorsqu’elle se mit à courir. Cela fit stopper net le jeune homme, qui écouta plus encore le bruit pour tenter de la localiser parmi les arbres. De toute évidence, elle partait dans l’autre direction, comme pour lui échapper. Shannon soupira légèrement en comprenant qu’il allait devoir la rattraper pour pouvoir la calmer et la ramener au manoir. Ses employeurs n’avaient pas précisé si elle devait être vivant ou non au retour. Mais il doutait d’être là pour tuer alors en vie, c’était sans doute mieux. En sportif aguerri et amateur des joggings en forêt, Shannon n’eut pas trop de mal à évoluer parmi les arbres. Et ce, malgré l’obscurité. Il sautait pour éviter les racines qui sortaient de terre, juste quand il le fallait. Et se baissait pour éviter des branches d’arbres qui ressemblaient à des bras dressés pour lui barrer le chemin.

    Le souffle de Shannon formait des halos de buée dense à chacun de ses souffles. Il ne ralentissait pas l’allure. C’est sans doute pour cela, qu’il fut surprit de tomber presque nez à dos avec la jeune femme, échappée du troupeau, lorsque celle-ci s’arrêta brusquement pour voir si elle n’était pas rattrapée. Avant qu’elle n’ait eut le temps de se remettre à courir, le jeune homme posa ses mains sur ses épaules. La jeune femme était encore dos à lui quand il parla. Ainsi, il ne vit pas son visage tout de suite.

    Shannon, entre ses dents••Se promener seule dans cette forêt à cette heure-ci, c’est vraiment stupide.

- _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ -

Avatar, signa et gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ever Lilly Moore
    ▌Modératrice▐

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 24 ans/New York/Publiciste
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/fiches-validees-f10/ever-l-moore-t49.htm

MessageSujet: Re: « Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)   Dim 16 Mai - 19:40

    Shannon & Ever Lilly


    Lorsque sa main se posa sur mon épaule plusieurs solutions s'offraient à moi; soit je reprenais ma course, jusqu'à le semer - ce qui est peu probable-, soit je simulais un malaise afin que la personne me laisse à terre et part.
    Il est vrai que c'est deux solutions n'étaient pas très astucieuses sachant que pour les deux je reviendrais à la case départ.

    Alors que j'étais en train de raisonner, la personne qui se situait à mon dos, prononça dans un souffle "Se promener seule dans cette forêt à cette heure-ci, c'est vraiment stupide.", sa voix était peu rassurante et froide, mais en même temps, séduisante. Cet accent, je pensais le reconnaitre, c'était le même que celui de mon fiancé, un accent canadien et cette voix me semblait familière. Je frissonnais.
    Je devais sûrement me faire des idées. La première règle de ce jeu, ne pas ce fier aux apparences.

    Soudain je me souvins que lorsque j'ai entendu des pas quelques heures plus tôt j'avais caché un couteau suisse dans ma manche du gilet, délicatement, je le fis glisser jusqu'à ma main, je serra fortement la poignée d'une main et de l'autre, je dégagea la main posée sur mon épaule, je me retourna brusquement afin de mieux percevoir mon interlocuteur ; rien à faire, je ne pouvais que voir sa silhouette à cause de l'obscurité, il était grand et il paraissait assez bien formait, il me rappelait une personne pour qui j'aurai vendu mon âme avant de connaître Logan, cependant il paraissait légèrement plus mûr que la personne à qui je pensais.

    Mon couteau était encore dans ma main, je ne comptais m'en servir que lorsque je sentirai un réel danger, car bizarrement je me sentais en sécurité malgré les apparences.
    Je m'efforçais d'une voix menaçante et froide à prononcer les deux questions qui me passa par la tête :

    Ever Lilly_ Qui êtes vous ? Et que voulais vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shannon Ryan Jones
    DC d'Ana ||
    Manipulateur Confirmé...

avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 19/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 26 ans / Québec / Avocat et conseillé d'homme politique
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/demandes-de-liens-f13/envie-d-etre-manipule-t143.htm

MessageSujet: Re: « Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)   Mer 2 Juin - 14:42



    _« Ever Lilly Moore & Shannon Ryan Jones »_

    Ramener la brebis égarée, au milieu du troupeau. Voilà ce à quoi était réduit Shannon. Une tâche des plus ingrates selon lui. Il n’avait pas prévu de faire cela en signant ce fichu contrat. Tout ce qu’il voulait, lui, c’était se débarrasser de ce sale parasite qui lui avait pourrit la vie pendant tant d’années. Celui qu’il refusait même d’appeler par le lien qui les unissait. Son frère ! Ahah quelle bonne blague. Pour Shannon, il n’était rien de tel. Il n’était qu’un imbécile qui avait voulut se montrer plus fort que son ainé, au moins une fois dans sa vie. Son ainé qui, pourtant, n’avait jamais rien fait pour qu’il se sente inférieur à lui. Dans le fond, le jeune homme se fichait bien d’être plus intelligent et tout le tralala, que son cadet. Pour lui, il restait son frère et le reste importait peu. Qu’y pouvait-il si leurs parents, ainsi que tout le reste de la famille, avait décidé que, parce qu’il était moins intelligent et doué que Shannon, Logan devait ne pas être prit en considération et être ignoré et rejeté de tous ? D’accord, le jeune homme n’avait rien fait pour le défendre. Mais à l’époque, il était trop jeune et trop heureux pour se rendre compte du malheur qui oppressait son cadet. A présent il le regrettait beaucoup. Ne serait-ce que parce que ça leur aurait évité des souffrances inutiles, à tout les deux. Quoi qu’à présent, Logan devait être bien plus heureux que lui-même…les apparences pouvaient souvent être trompeuses.

    Shannon sortit de ses pensées pour revenir à l’instant présent. D’ordinaire, il ne revenait jamais sur le passé. Mais depuis son arrivée sur l’île, alors qu’il sentait l’heure de sa vengeance à l’approche, il n’avait de cesse d’y repenser. Encore et encore, ses pensées se tournaient vers celui qui lui avait littéralement gâché la vie. Tout ça par jalousie. C’était idiot ! Mais dans le fond, Shannon ne pouvait pas comprendre ce sentiment car il lui était totalement inconnu. Jamais il n’avait eut l’occasion d’être jaloux. Peut-être parce que personne n’avait ce que lui-même voulait. A part quand Logan était parti avec Ever. Là, oui, il avait éprouvé, pour la première et dernière fois de sa vie, une vive et dévorante jalousie. Un sentiment tellement horrible qu’il ne voulait plus jamais le ressentir. Il était néfaste pour lui. C’était affreux ! Assez horrible pour lui avoir ruiné des mois de sa vie, jusqu’à ce qu’il reprenne le dessus de ses sentiments et qu’il décide d’oublier Ever. Parce que dans le fond, elle était aussi coupable que ce soit disant frère de sang.

    Le jeune homme sentit le frissonnement de l’inconnue qui lui tournait le dos. Il songea alors qu’il l’avait effrayée. C’était parfait, cela lui éviterait peut-être de recommencer ses sottises, le fait de se promener seule en forêt quand des dizaines et des dizaines de personnes voulaient la tuer. Et que, soit disant, des créatures très dangereuses et mortelles se promenaient dans la nature. Elle devait être inconsciente, une jeune innocente sans doute. Il acceptait de la ramener au manoir mais ça se limitait à cela. Jamais il n’accepterait d’être un chien chien qui devrait veiller à sa sécurité. Après tout, si elle était venue dans ce jeu, c’était de son plein gré, en sachant parfaitement qu’elle risquait sa vie et même, qu’il y avait de fortes chances pour qu’elle ne reparte pas en vie de cette île. C’était une destination sans retour pour tous ces candidats écervelés et prêts à tout pour gagner une certaine somme d’argent. Au clair de la lune, le regard de Shannon intercepta un éclat de lumière vers la main de la jeune femme. En baissant le regard, il lui sembla voir un couteau suisse. Peut-être escomptait-elle s’en servir contre lui. Très drôle…elle serait assommée avant même d’avoir le temps de lever le couteau à son encontre. Parmi beaucoup d’autres choses, Shannon était dotée de reflexes incroyables et d’une rapidité surprenante pour une personne de sa carrure.

    La jeune femme prit la parole et sa voix fit remonter de nouveaux souvenirs à l’esprit de Shannon. Etrange comme les intonations de cette voix, lui rappelait celle d’Ever. Mais il était impossible qu’elle soit là, alors que son frère s’y trouvait. Il n’aurait pas été assez stupide pour la faire venir avec lui. Et puis c’était peut-être à cause de tous ces souvenirs qui remontaient à sa mémoire, que Shannon pensait reconnaître cette voix. Et puis, à bien y réfléchir, ce n’était réellement pas le genre d’Ever, de parler d’une voix aussi froide et presque méchante. Elle n’était réellement pas comme ça, il l’avait suffisamment connu pour le savoir. De nouveau, il chassa ses souvenirs de son esprit pour revenir à l’instant présent, encore. Il devait rester sur le qui-vive. Qu’est-ce qui lui faisait croire que cette idiote n’était pas capable d’utiliser son couteau contre lui ? Rien évidemment. Sans même prendre la peine de répondre à ses questions, il reprit la parole pour lui en poser une, moqueur.

    Shannon, ironique ••Tu ne comptes pas, réellement, utiliser ce couteau contre moi n’est-ce pas ?

    Il n’était pas là pour faire comme les candidats, à savoir tuer les autres. Mais s’il venait à le faire, que risquait-il ? Allait-il être viré ? Deviendrait-il lui aussi un candidat ? Peut-être n'avait-il pas encore envie de connaître les réponses à ses questions. Pas encore...

- _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ - _ -

Avatar, signa et gif by me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ever Lilly Moore
    ▌Modératrice▐

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 12/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 24 ans/New York/Publiciste
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/fiches-validees-f10/ever-l-moore-t49.htm

MessageSujet: Re: « Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)   Mar 29 Juin - 18:37

    Cela devais m’arriver, ce genre de mésaventure m’arrivée fréquemment, naïve, comme je suis, je m’embarquais dans des choses hasardeuses. Très vite, je regrettais d’avoir pénétrée cette foutue forêt, pourquoi n’étais pas restée comme tous les candidats près du manoir ? Pourquoi n’avais pas rebroussé chemin lorsqu’il était encore temps ? Il me semble que j’avais la réponse. Je voulais à tout pris revoir mon fiancée, espérant le croiser sur mon chemin et le destin en à fait ainsi, je retrouvais, là, sans défense, prête à me faire tuer, sans réellement l’avoir vu.

    Non, il était hors de question que je me fasse tuer aujourd’hui, car pour moi il était question de mort, et il est sûr que je ne voulais pas être éliminée alors que le jeu venait à peine de commencer. Mon côté compétiteur prit le dessus. Je cramponna un peu plus mon arme, et me mis en position d’attaque toujours dos au candidat, d’ici je pouvais percevoir son souffle régulier ; cela m’intrigua sachant que nous avions courût pendant un bon quart d’heure. Puis lorsqu’il m’interrogeait d’une façon sarcastique si j’allais utiliser mon arme contre lui, je me paralysai, mon petit couteau, tomba au sol, semblant produire un bruit assourdissant. J’en étais quasi sûr, je reconnaîtrais ce brin de voix, cet accent parmi des milliers, et puis son odeur, je reconnaissais son parfum, il ne l’avait point changé depuis notre rupture. Je voulais me retourner, voir son visage qui m’avais faire versé tant de larmes durant un temps. Celui pour qui j’étais prête à tuer et celui qui m’avait profondément blessée, et anéantie pendant plusieurs années. Et si ce n’était pas lui ? Et si je me trompé sur tout la ligne ? C’était peut être la peur qui me jouait de tour … Soudain, je retrouvais contrôle de mon corps, inconsciemment, je me retourna afin de lui faire face, je ne pouvais percevoir, son visage, ses traits, seulement sa silhouette et malgré cela, je le reconnaissais, j’en étais sûr c’était lui. Mais qu’est ce qu’il faisait ici ? Savait il que son pire ennemie était là ? M’avait il reconnu ? J’en doute …

    Mon cœur commença à s’emballer, des gouttes de sueur glissa sur mon front, je ne savais quoi faire, s’il ne m’avait pas reconnue, il serait peut être mieux de fuir, parmi ses centaines de candidats il ne me remarquera peut pas avant un bon bout de temps. A l’opposé de mes pensées, naïvement, je balbutiai son prénom plusieurs fois de suite.

    Ever _ Shannon, mais qu’est ce que … enfin … pourquoi …. Qu’est ce que tu fais ici ?

    Finis-je par dire, plus étonnée que jamais. Instinctivement, je repensa à Logan, lorsqu’il se rencontreront, les retrouvailles risques d’être violente, comme lors de leurs dernière confrontation, tout cela me dépassé, en venant ici, jamais je n’aurais imaginé un tel déroulement …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le froid, la peur ne sont que des mirages.» (pv : Shannon)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Même pas peur...
» Le Marchombre et la Peur
» H.P. LOVECRAFT - La Peur qui rôde
» Hitler à peur du fléau de malan'tai
» [Points] Les filles sont au café de Geneviève Brisac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Man's Land :: Dans la forêt... :: La forêt-
Sauter vers: