AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 To die is easy but, to survive is a torment < Libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Kim J. Sullivan
    ││Survit en se cachant││

││Survit en se cachant││
avatar

Messages : 142
Date d'inscription : 19/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 21 ans , San Francisco , tueuse à gage
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien ::

MessageSujet: To die is easy but, to survive is a torment < Libre   Dim 2 Mai - 22:22



Kim J. Sullivan



    Détendue, calme, sûre d'elle. Le départ était pour demain matin pourtant, pour elle tout était normale. C'est vrai, elle ressentait quand même cette douleur qui lui faisait souvent défaut, celle que son esprit et son coeur provoquée à chaque pensée pour les êtres qu'elle aimait. Ils sont certes peu, mais si important aux yeux de la belle. Elle pouvait avoir ce genre de petit écart de temps à autre . Cependant, le moment n'était point approprié dans l'endroit où, elle se trouvait à l'instant même. Sa proie a vu d'oeil. Une proie pas moche du tout. Au contraire bien le type d'homme de Miss Sullivan . Mais, un contrat reste un contrat quoi qui pouvait se passer, elle aura pour mission de lui retirer la vie.

    Un hôtel cinq étoiles quoi de mieux pour prouvait aux autres qu'on est la meilleure. Non rien de tels pour faire ravaler la fierté à ses messieurs. Qui la disent trop faible... au contraire ils ont bien trop peur qu'elle les réduise au silence. Certains hésite à l'approchait, en même temps tant mieux, elle n'a pas vraiment envie de faire ami/ami avec « ses collègues ». Compréhensible non ? Elle lâcha un petit sourire en pensant qu'elle pouvait être ami avec l'un d'entre eux, non, non pas possible. Ce sont de vraies femmelettes, il faut le faire pour presque lâcher une larme lorsque Kim lui serra les bijoux de familles. Il l'avait mérité ce dernier comment se permettait-il de poser sa vulgaire mains sur les fesses de la belle. Maintenant il n'ose même plus la regardait. Kim revînt à son occupation du moment laissant ses pensées.

    Elle observa sa victime qui était plus qu'appétissante. Magazines de femme en main, assise à l'accueil. L'homme n'était pas très loin d'elle, face à celui qui faisait l'accueil de la clientèle. Son défi aujourd'hui c'est de ne pas se faire attraper , c'est bien pour cela que retrouvait Kim dans l'hôtel serais dure même face à vous. Elle est devenue blonde pour l'espace d'une soirée, cette couleur la rend encore plus provocante qu'à l'habitude, ses regards en disaient bien long sa robe verte caché ce qu'il fallait et en dévoile peut-être un peu plus qu'il ne le fallait. Mais, ce qui comptait c'est que Kim face passée un message à l'homme. Forte, pour séduire et réduire ça c'est sûr c'est son métier donc forcément les choses à faire son devenue une habitude.

    Le jeu était déjà gagné , elle le su lorsque l'homme s'installa non loin d'elle, tout en la désirant du regard. Il venait de signée son arrêt de mort, pas de chance. Combien de fois, enfin depuis quand on dit aux hommes de pensée avec leur cerveau et pas autre chose. Désespérant. Elle fermit sont magasine, puis le regarda, le provoquant un peu plus en se mordillant la lèvre. Ensuite elle se dirigea vers l'un des nombreux ascenseurs . Les portes allaient ce refermer lorsque l'homme intercepta ces dernières. Se jetant littéralement sur la jeune femme, comme un chien affamée sur sa gamelle. Kim en profita ,car les baissé du jeune homme était de vrais tueries. L'envie l'a prit de se lâcher, elle en avait le droit. Alors, en profité ou pas ?

    Trois heures après, elle sortit de la chambre. Maintenant à vous d'imaginer ce que vous voulez. Quoi vous ne voulez pas non plus les photos ? Bon okay. Un bisou puis c'est tout ce qui s'est passée ^^. Kim sortit de l'hôtel tranquillement et enchantée de ce qui venait de ce passé, un bon moment ainsi qu'un contrat accomplie avec beaucoup de rigueur. Aucune trace d'elle, non rien. Elle héla un taxi. Qui là , déposa sur le boulevard ou se trouvait sa voiture , cette grande rue était croisée par beaucoup de petites ruelles , sa voiture se trouvait dans l'une de ses petites ruelles. Installée confortablement dans sa petite voiture , elle enleva sa perruque , lâchant en même temps ses long cheveux bouclées. Elle enfila une autre tenue après avoir enlevé cette petite robe très jolie. Une fois tout cela fait, elle roula en direction de sa maison.

    Lorsqu'elle franchit le seuil de la porte, elle pensait voir sa soeur Sam. Pourtant, elle fut déçue ,car elle n'était pas là. Il n'y avait que ce petit mot « Je suis chez une amie ! Bisou » . Elle monta à l'étage, embrassant sa mère, puis elle partit finir ses valises. Sa mère allait rester avec la voisine de quelques années de plus qu'elle. Kim ne voulait pas que Sam lâche son rêve et pour que cela n'arrive pas il fallait trouvait quelqu'un de confiance ce qu'elle fit. Sam lui manquait déjà pourtant elle n'était pas encore partit. Une fois ses valises fini et descendu au rez-de-chaussée.

    Elle s'installa sur le canapé. Essayant de trouver un minimum de sommeil, mais rien. Les dernières petites heures qui la séparaient de son départ, pour une île, inconnue de tous même des cartes. Oui des cartes ! Pourtant, elle avait consulté les cartes de tous les pays et on ne voit aucune île. Bref, qui sait où on va et dans quoi on va se retrouvait. En même temps, elle s'en fichait totalement, ce qu'elle voulait été simple et basique. Sauvée sa mère, aidée sa soeur à réaliser son rêve et bien sûr tuait son père la chance qu'il avait celui là un an de sûreté.

    Kim se trouvait maintenant sur le bateau regardant droit devant elle. Les pensées et son coeur meurtri remplie d'amour et de pensée pour Sam et pour sa maman. Elle savait ce qu'elle voulait ici, la victoire et elle l'aura. Elle se connaît tellement plus qu'avant et elle sait de quoi elle est capable, elle avait tué pas mal de personnes et peut le faire même en les connaissant, elle ne va pas de toute façon s'attacher à de quelconque personne ici.

    Là plus part devaient dormir d'autre était dans le cas de Kim, excitait, pensante, pressée. Elle se leva aussitôt : lorsqu'elle entendit voici l'île, elle se leva ... Pour regarder l'endroit où elle allait vivre pendant un an. Le jeu allez pouvoir commençait. Un réel plaisir pour Miss Sullivan. Elle fut l'une des premières à franchir le ponton si nous pouvons d'écrire cette chose comme ça. On n'était pas très sûre que cela tienne longtemps, ce ponton n'était fait que de planche de bois qui se touchaient soutenue par deux cordes. Il fallait faire attention, ce que fit Kim, mais tout en allant assez vite bien sûr.

    Kim venait de posait ses pieds sur le plancher des vaches. Elle décida, de partir arborée l'endroit...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana Ivanka Danlei
    ││Vient d'arriver││

││Vient d'arriver││
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 13/04/2010
Age : 23

More about me
|| Age, ville, métier :: 24 ans, Dans le jeu, Serveuse
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/demandes-de-liens-f13/ana-votre-brunette-genereuse-et-timide-t165.htm#2113

MessageSujet: Re: To die is easy but, to survive is a torment < Libre   Dim 16 Mai - 17:20


Kim J. Sullivan
and
Ana Ivanka Danlei

« Avoir de l'or faux est un malheur supportable et facile à découvrir ; mais le faux ami, c'est ce qu'il y a de plus pénible à découvrir. »


    La matinée du départ sur l'ile, Ana faisait presque les 100 pas dans son petit appartement, elle savait qu'une fois qu'elle serait là-bas, elle n'aurait plus aucun moyens de contacter sa famille. Elle lui manquait déjà terriblement. Elle ne cessait de penser à ses frères, ses soeurs et ses deux parents. Elle se demandait ce qu'ils pouvaient bien faire. Mais elle connaissait déjà la réponse. Rien, juste travailler ! Ils n'avaient pas le choix. A force de tourner en rond, sa tête commença à lui tournée, elle s'assit alors dans le petit fauteuil avant de fermer les yeux et de ne plus rien penser.

    Quelques minutes comme ça, Ana ré-ouvrit les yeux. Elle venait de décider que cette fois, elle serait forte, qu'elle arrêterait de se morfondre, elle devait bien ça à sa famille. Elle se leva ensuite avant de s'installer sur une chaise à la table, quelques feuilles de papier et un stylo à la main. Elle déposa délicatement les quelques feuilles sur la table avant de se concentrer et de commencer à écrire dessus. Sur ces petite feuille blanche, elle écrit ce qu'elle ressentait en ce moment, la désicion qu'elle avait prise quelque temps auparavant, puis elle commença à expliquer ce qu'elle allait faire dans les prochain mois, le jeu, le travail, enfin tout, elle termina la lettre par un "Je vous aime fort, vous me manquez terriblement. Ana." Ana venait d'écrire à sa famille, elle leur envoyait sans doute avant de partir. Et même si elle n'était pas sure qu'ils là recevrait, elle se sentait soulager. Soulager d'y avoir tout expliqué, dedans, tout y était passé, de ses sentiments en passé par ses "projets".

    Ana relu une dernière fois cette longue lettre avant de là plier en quatre et de là glisser dans une enveloppe qu'elle venait d'allée chercher. Après ça, elle écrit l'adresse et partie faire sa valise. Elle se rendit dans sa chambre, sortit un sac de sa carde robe avant de commencer à le remplir d'habits, sous-vêtements, enfin, de tout ce qu'elle aurait besoin une fois arrivée sur l'île. Une fois sa valise terminée, et refit le lit en retrouvant son journal intime, il était caché sous le cousin, ça devait faire bien longtemps. Elle ne se souvenait même plus à quand remontait le dernière fois ou elle avait écrit dedans. Elle regarda alors longuement son journal intime, pour finir elle le déposa dans sa valise qu'elle ferma ensuite. Elle était prête, prête et anxieuse de la suite.

    Le reste de la journée se passa relativement lentement. Ana ne savait pas quoi faire à part tourner en rond, encore et encore. L'heure du départ n'allait pas tarder à arriver, enfin. Elle prit son manteau, l'enfila, alla chercher son gros sac et quitte son petit appartement, prit un taxi qui l'emmena au port. Quelques temps après, tous les personnes qui participaient au jeu, que se soit les candidats, le personne,... Le trajet dura très longtemps mais une fois le bateau arrêter, Ana découvrit la beauté de l'île, elle était si émerveillé parce qu'elle voyait.

    Elle quitta le bateau, se rendit dans sa chambre avant de partir à la découverte de l'île. Elle visita quelques lieux avant de se posé sur un rocher près de la jetée, c'était tellement magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
To die is easy but, to survive is a torment < Libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» X wing Revell Easy kit pocket
» Para US Easy Co (mise en peinture)
» Millenium Falcon revell Easy Kit
» Millenium Falcon Revell Easy kit pocket
» Collection Revell Easy Kit Pocket (X-wing, Jedi Fighter...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Man's Land :: Les alentours de l'île :: La jetée-
Sauter vers: