AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nous y voilà enfin. [Pv Kaitlyn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Everleigh Letty Donovan
    ││Survit en se cachant││

││Survit en se cachant││
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 12/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 19 ans, Mannequins, New-York
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/demandes-de-liens-f13/etes-vous-assez-courageux-pour-entrer-dans-la-vie-d-everleigh-t90.htm

MessageSujet: Nous y voilà enfin. [Pv Kaitlyn]   Sam 17 Avr - 20:24

    Elle avait attendu cette journée avec tant d'impatience. Et maintenant, c'était le jour J. Et quand Everleigh a ouvert les yeux, elle a littéralement sauté de son lit pour sortir ses deux plus grosses valises. Elle alluma la chaîne stéréo et commença à ce dandiner au rythme de la nouvelle chanson, numéro un. On bouge les hanches, on secoue les cheveux et on chante.. affreusement faux, malheureusement. Ever vivait dans un petit appartement, une chambre, une salle de bain ainsi qu'un salon relié à une cuisine. Un appartement avec des murs insonoriser grâce à l'ancien propriétaire. Un musicien qui aimait jouer jusqu'aux petites heures du matin. Ainsi, elle aussi pouvais en profiter et chanter à tue-tête à 9h du matin.

    Tout en continuant de ce dandiner, elle jetait par-ci par là des morceaux de linges. Bien sûr, elle regardait ce qu'elle jetait avant. En priorité des jeans, pantalons court, chandails à manche courte sans oublier les vestes. Des souliers confortables au lieu de ses souliers à talon haut. Elle ne ferait pas vraiment bonne figure si elle amenait ses jolies robes sur une île. Bon dieu qu'elle avait hâte.

    Elle baissa quelques peu le son de la musique pour prendre le téléphone. Elle se demandait si Kaitlyn était réveillé à cette heur, et si elle était aussi excitée qu'elle. Oui, Evy était littéralement une explosion d'énergie, qui sauta et dansait pour évacuer le tout. Le téléphone sonnait mais, personne ne répondait. Kaitlyn était sûrement encore dans les bras de morphée, ou bien elle ne pouvait répondre. Everleigh fit une moue de mécontentement et raccrocha. Elle se dirigea ensuite vers la cuisine pour un gros petit-déjeuner. Et le temps passa à une vitesse folle. Il était déjà l'heure de se rendre à l'aéroport, rejoindre sa meilleure amie, qui l'attendait sûrement. Ever était toujours en retard. Elle héla un taxi et avec l'aide du chauffeur, elle réussie à faire rentrer ses énormes valises dans le coffre. Maintenant, direction l'aéroport.

    Quand Ever réussi à voir Kaitlyn à travers la foule de monde, elle lui sauta dans les bras, un grand sourire aux lèvres. Elles se dirigèrent vers l'entrée de l'avion une fois enregistrée. Et le voyage fut beaucoup trop long au goût de la Donovan. Elle devait rester assise tout le long, jusqu'à un endroit dont elle avait oublié le nom et ensuite prendre le bateau pour se rendre jusqu'à l'île. Les aiguilles de sa montre semblaient s'être arrêté tandis qu'elle tapait impatiemment du pied. Sa musique dans les oreilles, elle papotait avec son amie mais, le temps prenait son temps. Elle voulait arriver, elle voulait bouger, elle voulait courir, elle voulait danser. Mais elle ne pouvait pas. Sa seule consolation, c'était Kaitlyn. Elle ne se voyait pas ici sans elle.

    Le soulagement la submergea quand le pilote annonça leurs arrivées. Elle faillit crier de bonheur mais, se retint à temps. Ne pas avoir l'air d'une petite fille excitée à l'idée de faire un voyage. Elle se dégourdit les jambes et monta à bord du bateau. Elle observa les autres participants et ce voyage passa plus vite que le premier. Elle ne vit pas le temps passer, qu'il était déjà arrivé. Elle sauta sur la terre ferme et promena son regard bleuté sur son nouveau chez-soi. Elle se retourna avec un grand sourire vers son amie.


    Enfin! Nous y voilà Kaity. C'était long mais je suis sûr que ça en vaudra la peine.

    Elle laissa un court silence s'installer entre elles, puis, n'y tenant plus, elle prit le bras de son amie et l'incita à marcher avec elle. Juste pour dire qu'elle bougeait.

    Je suis contente que tu sois venu avec moi Kaity. Vraiment contente, je suis heureuse de partager ça avec ma meilleure amie.

    Elle lui fit sont plus beau sourire avant de détourner les yeux vers la mer. N'ayant jamais eu de famille fixe, elle considérait Kaitlyn comme sa famille. La seule qu'elle ait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaitlyn Sara Standford
    ▌Fondatrice▐

avatar

Messages : 525
Date d'inscription : 07/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 24 ans, New-York, Mannequin
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien ::

MessageSujet: Re: Nous y voilà enfin. [Pv Kaitlyn]   Mar 20 Avr - 11:03

    Kaitlyn était très heureuse d’aller sur une île pendant un an. Elle n’allait pas subir le manque de ses proches, étant donné que sa seule proche qui était sa meilleure amie, Everleigh, venait avec elle. C’était génial de se dire qu’elles avaient toutes les deux étaient acceptés, c’était extraordinaire. Et pour être franche, Kaitlyn n’avait pas eu une seule seconde cet espoir. Dès qu’elles avaient reçus les résultats, les deux jeunes filles s’étaient appelées pour se dire qu’elles avaient été acceptées, et quel surprise ça avait été pour Kaitlyn de savoir qu’Everleigh venait aussi ! Elle avait été très contente. Elle l’était autant qu’Everleigh, mais cette dernière le fêtait d’une manière bien à elle. La jeune fille ne cessait d’en parler, elle dansait et chantait à chaque fois que le sujet revenait sur le tapis. En tout cas, elle faisait bien rire Kaitlyn qui contenait mieux ses émotions.

    Ce jour-là, lorsque Kaitlyn ouvrit les yeux, elle se rendit compte que le soleil se levait tout juste. Elle n’avait pourtant pas mit son réveil si tôt. Elle se leva malgré tout car elle savait très bien qu’elle ne se rendormirait pas. Elle prépara tranquilement sa valise, sans se presser, car elle savait très bien qu’elle avait encore le temps. Cependant, elle ressentit une certaine impatience, à l’idée de ce qui l’attendait. Elle qui avait tant craint ce départ, à présent, elle avait hâte de retrouver Everleigh, de sauter de partout avec elle et d’être enfin sur l’île. Cela faisait tellement de temps que tous les participants attendaient ce départ. Tous devaient se demander ce qui les attendaient, et surtout, comment tout cela allait se passer. En pliant et rangeant soigneusement ses affaires dans deux valises, Kaitlyn tenta de s’imaginer ce qui les attendaient. En vain. Elle alla allumer son portable et le posa sur un meuble avant d’aller prendre une douche bien froide qui lui permettrait d’être totalement réveillé. Il ne fallait surtout pas rater l’arrivée après tout.

    Après une douche d’au moins une demie heure, Kaitlyn se coiffa, se brossa les dents, s’habilla, et tout ça, très soigneusement. Elle laissa tomber ses cheveux sur ses épaules et dans son dos. Elle mit du crayon noir et du mascara, sans trop en faire, pour ne pas paraître superficielle. Elle portait un jean, une veste noire par-dessus un débardeur blanc et des baskets. Elle ne savait pas comment serait l’île et ne souhaitait pas arriver avec des talons aiguilles. Elle alla ensuite regarder son portable et ne fut guère étonnée de voir qu’elle avait un appel manqué d’Everleigh. Elle sourit à l’idée de son amie qui devait être littéralement en train de sauter de joie un peu partout chez elle. Kaitlyn ne prit pas la peine de la rappeler car elle savait très bien qu’elle la verrait dans très peu de temps. Elle mit son portable dans sa poche, prit un sac, plus ses deux valises qu’elle descendit une par une jusqu’au taxi qui devait l’amener à l’aéroport où elle retrouverait Everleigh. Le chauffeur l’aida à mettre ses valises dans le coffre de la petite voiture et prit la route. Après avoir été payé, le taxi disparut sur les routes. Kaitlyn se retrouva sur le trottoir avec deux valises sur les bras. Elle mit son sac à main dans une des valises, et porta les deux énormes sacs. Un bras chacun.

    Elle eut du mal à passer dans la foule de voyageurs qui cherchaient leurs avions, mais elle y parvint. Elle se mit dans un coin, et déposa ses sacs sur le sol en regardant autour d’elle, à la rechercher de son amie. Mais cette dernière la trouve avant elle. Elle lui sauta dans les bras sans que Kaitlyn n’ait pu faire quoi que ce soit. Elles échangèrent quelques mots, sans plus, la tension était là. Ensemble, elles prirent la direction de l’avion dans lequel elles devaient embarquer. Elles montèrent à bord de l’avion et allèrent s’installer côte à côte. Kaitlyn était très tendue, et Everleigh semblait impatiente. Elle ne cessait de taper du pied sur le sol tandis que les deux amies bavardaient tranquilement. Lorsque le pilote annonça enfin leur atterrissage, Kaitlyn fut très soulagée, elle n’aimait pas vraiment les voyages en avion. Everleigh sembla exploser littéralement de joie et de soulagement. Ne pouvait s’en empêcher, Kaitlyn leva les yeux au ciel, elle s’était attendue à une telle réaction de la part d’Everleigh qu’elle connaissait depuis tellement longtemps qu’elle pouvait prévoir la quasi-totalité de ses réactions.

    Les deux jeunes femmes descendirent ensemble de l’avion et montèrent à bord d’un bateau, moyen de transport que préférait largement Kaitlyn d’ailleurs. Les deux jeunes femmes marchèrent toutes les deux tranquilement sur le bateau, sans vraiment parler. Elles se contentaient de regarder autour d’elle, d’observer les autres passagers. Lorsque l’île fut juste devant les passagers, tous descendirent du bateau et promenèrent leur regard autour d’eux. L’endroit était magnifique, extraordinaire, indescriptible même. Tandis que Kaitlyn observai les lieux, elle entendit parler Everleigh à côté d’elle, mais elle ne lui répondit pas et un silence s’installa entre les deux jeunes femmes. Kaitlyn fut bien obligée de suivre son amie lorsque cette dernière lui attrapa le bras et la tira tandis qu’elles commençaient à marcher. Kaitlyn lui rendit son sourire et lui répondit.


    ••Kaitlyn : Je suis très contente aussi de partager ça avec toi Everleigh. N’empêche que….on est arrivées !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Everleigh Letty Donovan
    ││Survit en se cachant││

││Survit en se cachant││
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 12/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 19 ans, Mannequins, New-York
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien :: http://no-mans-land.forumperso.com/demandes-de-liens-f13/etes-vous-assez-courageux-pour-entrer-dans-la-vie-d-everleigh-t90.htm

MessageSujet: Re: Nous y voilà enfin. [Pv Kaitlyn]   Dim 25 Avr - 18:43

C'était une bien jolie scène quand on regardait les deux jeunes femmes se tenant par le bras et un gros sourire aux lèvres. Heureuse d'être ensemble sur cette île. Heureuse même si elles n'avaient aucune idée de ce qu'elles devraient faire ici. Mais dans la tête d'Everleigh, tant qu'elle était avec Kaitlyn, elle était heureuse. Elles avaient tellement attendu ce moment et enfin était le mot. Enfin, elles y étaient. Elle sourit de toutes ses dents blanches à sa meilleure amie et libéra son bras. Elle s'éloigna de quelques pas et commença à danser. Juste des petits pas de danse inoffensive. De plus, elles étaient seules et Kaitlyn l'avait déjà vu danser ainsi des millions de fois. Mais aujourd'hui, elle n'allait pas être seule à danser. Elle s'avança vers son amie et lui pris les mains pour l'entraîner dans sa danse. Laissant échapper de ses lèvres des ; On est arrivées, on est arrivées. Après quelques minutes à danser ainsi, Evy lâcha les mains de Kaitlyn avant d'éclater de rire. Ça allait être toute une aventure et ça commençais maintenant.

Et maintenant? Elles faisaient quoi? On ne pouvait pas la changer. Elle était comme ça. Elle avait un constant besoin de bouger bien qu'elle ne sache pas vraiment pourquoi. Depuis qu'elle était jeune, du plus loin qu'elle se rappelait, c'était qu'elle courait, parlais, dansais, chantais et que cela exaspérait la plupart de ses familles d'accueil. Surtout les familles beaucoup trop calme dans lesquels elle devait habiter. Dans ses cas là, elle préférait de loin l'orphelinat. Là au moins il y avait d'autre enfant avec qui jouer. Elle avait toujours des restrictions dans ses nouvelles familles. Et parfois, elle se demandait comment elle aurait vécu avec ses vrai parents. Étaient-ils gentil? Sévère? Affectueux? Violent? Peut-être ne voulait-il que le bonheur d'Ever quand ils l'ont envoyé à l'orphelinat. Peut-être qu'ils ne voulaient pas d'un enfant parce-qu'il ne pouvait s'en occuper convenablement. Toutes ses questions qui restaient sans réponse. Et qui n'allait probablement jamais en avoir. Peut-être aussi que c'était mieux ainsi. Avec ces pensées dans sa tête, Ever avait repris son sérieux. Elle planta ses yeux bleus dans ceux de son amie.

Tu crois que je serais la même si j'avais connu mes parents?

Il paraît que cela à des répercussions sur notre caractère. Elle aurait pu être totalement différente de ce qu'elle est maintenant. Si elle avait vécu avec ses parents et si ceux-ci auraient été sévère et strict. Elle pourrait être timide, renfermée et sérieuse. Cette pensée lui arracha un frisson malgré l'air tiède. Elle s'aimait comment elle était maintenant. C'était l'important non. Parce-qu'on ne pouvait pas retourner en arrière.

[Oo C'est pas long je sais bien et je sui désolé. Je suis à fon dans mes examens mais je ne veut pas te faire trop attendre non plus.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaitlyn Sara Standford
    ▌Fondatrice▐

avatar

Messages : 525
Date d'inscription : 07/04/2010

More about me
|| Age, ville, métier :: 24 ans, New-York, Mannequin
|| Les craintes du moment ::
|| Url de la fiche de lien ::

MessageSujet: Re: Nous y voilà enfin. [Pv Kaitlyn]   Dim 16 Mai - 11:05

    [HRP : N’oublie pas de lister tes rps Everleigh ;)]

    Finalement, Kaitlyn était bien contente d’avoir accepté la proposition d’Everleigh. Venir ici avait été une très bonne idée. Déjà parce qu’ainsi, les deux jeunes femmes allaient pouvoir passer encore plus de temps ensemble, comme si elles n’en passaient pas assez ensemble en temps normal, et puis, cette île était paradisiaque. Il n’y avait pas d’autre mot pour la décrire. Une légère brise secouait les branches des arbres dans un mouvement lent et régulier, des grains de sable étaient aussi soulevés. Tout était magnifique. Le séjour de tous les participants du jeu promettait d’être magique, faute de meilleure terme. Toutes les excuses qu’elle avait pu sortir pour ne pas venir ici lui paraissaient lointaines à présent. Elle était bien contente d’être ici et avec Everleigh en plus, et pour rien au monde elle ne changerait cela. En plus, elle ne semblait pas être la seule à être contente. Everleigh s’était mise à danser sur le sable. C’était loin d’être la première fois que Kaitlyn la voyait danser, et bien heureusement pour elle, elles étaient seules. Everleigh semblait au comble de la joie, et Kaitlyn ne voyait pas comment elle pourrait lui gâcher son bonheur. C’est pourquoi elle dansa avec elle, à contrecœur, mais comment pouvait-elle gâcher la joie de son amie ? Elle qui semblait si heureuse.

    Lorsqu’Everleigh lui lâcha enfin les mains, Kaitlyn soupira en levant les yeux au ciel. Everleigh ne changerait donc jamais. Mais ce n’était pas plus mal, Kaitlyn l’adorait comme elle était, et puis, elle l’avait toujours supportée comme cela, pourquoi est-ce que cela changerait aujourd’hui ? Everleigh était ce qu’elle était. Et Kaitlyn savait à quel point elle était énergique et ressentait le besoin constant de bouger, de courir, de danser, de se défouler en somme. Ses familles d’accueil avaient dû en baver. Et d’après ce que lui avait dit Everleigh, Kaitlyn savait que si la jeune fille retournait souvent à l’orphelinat, c’est parce qu’elle tombait dans des familles impatientes, qui n’aimaient pas le bruit, et qui ne pouvait garder une jeune fille toujours en train d’en faire. Everleigh avait beaucoup dû souffrir de ces situations, en tous les cas, elle ne laissait rien paraître lorsqu’il s’agissait d’autres personnes que Kaitlyn. Cette dernière savait tout d’elle, et inversement.

    Perdant le fil de ses pensées, Kaitlyn leva le regard en direction d’Everleigh qui semblait elle, aussi totalement perdue dans ses pensées. Arquant un sourcil devant une chose si rare qui ne se produisait que très rarement avec Everleigh, elle l’interrogea du regard. Aucune des deux jeunes filles ne parla pendant quelques minutes encore, jusqu’à ce qu’Everleigh prenne la parole. La question qu’elle lui posa n’étonna guère Kaitlyn, comme si elle s’y était attendue depuis quelques années. Une question que la plupart des enfants orphelins se posaient. Cela n’avait pas été le cas avec Kaitlyn pour la simple et bonne raison qu’elle avait connu sa mère. Ce qui n’était pas le cas d’Everleigh.


    « Everleigh, ce que tu aurais pu être n’a pas d’importance. C’est celle que tu es maintenant qui compte, et puis tout le monde t’aime comme tu es ! »

    Elle lui adressa un large sourire. Oui beaucoup de personne appréciait Everleigh. Et puis, elle était très bien comme elle était. Une jeune fille énergique, pleine de vie. C’est vrai que si elle avait connu ses parents elle aurait pu être totalement différente. Réservée, très mature peut-être. Mais cela n’avait aucune importance. On ne pouvait pas savoir ce qui aurait pu se passer dans d’autres circonstances. Les choix étaient faits, et l’on ne pouvait pas revenir en arrière. Il ne fallait pas regarder le passé, mais profiter du présent et s’imaginer le futur. Everleigh devait se poser beaucoup de questions, Kaitlyn ne pouvait que la comprendre. Etre abandonné puis adopté était loin d’être simple pour un enfant, mais Everleigh devait l’accepter. La vie était ainsi faite, on ne faisait pas toujours le choix pour soit. Mais les choix que l’on faisait avaient de l’importance sur le futur, avec un impact plus ou moins fort. Et puis, peut-être que si ses parents biologiques l’avaient abandonnée, c’était pour son bien, qui sait ? Comme le père de Kaitlyn qui avait laissé son amie seule en apprenant qu’elle était enceinte. Il avait dû avoir une bonne raison pour faire cela, même si Kaitlyn lui en voulait, sans le connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous y voilà enfin. [Pv Kaitlyn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous y voilà enfin. [Pv Kaitlyn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La voilà enfin
» Voilà enfin la mienne Chrono RS7
» La voilà enfin !
» LE LIVRE QUI T'EXPLIQUE ENFIN TOUT SUR LES PARENTS (POURQUOI ILS TE FONT MANGER DES LÉGUMES ET TOUT LE RESTE) de Françoize Boucher
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Man's Land :: Les alentours de l'île :: La jetée-
Sauter vers: